C’est ça être grand!

Je rêvais de jouer de l’accordéon, ou bien du violon. Quelque chose qui paraissait exceptionnel à mes yeux…

Je voulais pas, non, d’un instrument banal comme la guitare… Du moins, c’est comme ça que mes yeux voyaient!  Trompés par les voiles de l’illusion. Maya!

La guitare si ordinaire! Ah ah! Que dis-je! Quel blasphème! Pour cet instrument si extraordinaire!!!

Mes yeux s’ouvrent, mon coeur s’ouvre de nouveau,  ma vision se transforme. C’est toi qui est venu à moi, ou moi à toi, je sais plus vraiment.  Fil Harmonique!

Mes souvenirs… quand tu as fait irruption dans ma Vie, dans mes bras, sous mes doigts. J’ai tout de suite aimé ton contact, cette complicité qui se met en place. Ensemble, c’est facile sur ce fil…

Une pensée me traverse, qui me dit, « quelle banalité ». Je m’en fous, je t’accueille tel que tu es et choisis de laisser tomber ces pensées qui cherchent à juger!

Ensemble, des heures, à se livrer, à rire et à pleurer, à se rencontrer, se raconter et se surprendre, et … à laisser s’exprimer l’Amour.

Je te découvre, je me découvre l’Âme d’une Artiste traversée par ce souffle magique. Ô Fil Harmonique!

Avec toi, que je croyais si banal, limité; je m’émerveille devant un potentiel illimité. Grâce à toi, structure, écoute, patience, discipline, amour, enthousiasme s’éveillent en moi!

Comme quoi ne pas juger sans même prendre le temps de découvrir l’autre et son potentiel est essentiel! Les seules points qui peuvent limiter sont les croyances et les peurs!

Une relation, ça se cultive, demande du temps et de l’Amour. Avec toi, j’apprends à arrêter de courir vers le nouveau extérieur, pour me con-centrer vers le nouveau de mon intériorité. Tous ces mouvements vers le changement extérieur, cette soif qui devenaient dispersante voir destructrice! A présent, intensité, transformation, dans mes pensées, dans mes actions marchant vers la co-création!

Arrêter de regarder vers le Ailleurs. Et poser mon regard sur l’ici et maintenant.

Être aimante, être guérissante,  où que je sois, quoi que je fasse, avec qui que se soit.

Je voulais sauver le monde. Je rêvais d’une mission de grande ampleur!

Et j’ai compris que j’ai rien compris, je ris!

J’ai compris qu’en me guérissant et en aimant le Vivant,                                                           et bien, c’est ça Être Grand!

Jaya Girard,                                                                                                                                             le 18/10/2017

Une réflexion sur “C’est ça être grand!”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s